Création des huiles essentielles

Il existe plusieurs méthodes d'extraction des huiles essentielles , mais la plus utilisée est le stripping à la vapeur ou l…

Image d'un distillateur
Image d'un distillateur

Il existe plusieurs méthodes d'extraction des huiles essentielles, mais la plus utilisée est le stripping à la vapeur ou l'hydrodistillation de plantes fraîches ou séchées.

La plupart des huiles essentielles sont obtenues par distillation et entraînement de vapeur d'eau à laquelle les plantes, fruits ou écorces sont mélangés.

Distillation et entraînement de vapeur

L'extraction est réalisée à l'aide de solvants organiques volatils dans un appareil appelé extracteur Soxhlet.

Bien entendu, la séparation de la matière à extraire facilite le contact avec le solvant d'extraction et réduit également le rapport solvant sur charge.

Cependant, la sédimentation gêne la circulation du solvant et l'homogénéisation de la solution, évitez donc de compacter ou de surcharger l'extracteur.

Les huiles de béton sont obtenues avec des solvants volatils comme l'hexane, qui est le solvant le plus utilisé aujourd'hui ; le benzène, qui était largement utilisé dans le passé, est interdit pour des raisons de toxicité et donc des raisons évidentes de sécurité.

Ce procédé a remplacé l'enfleurage trop coûteux.

Méthode d’extraction actuel

L'extraction est réalisée en plusieurs étapes, et le matériau est lavé deux à trois fois avec du solvant.

Il semble que presque tous les produits malodorants passent en solution dès la première extraction. Cependant, étant donné que le matériau traité retient la majeure partie de la solution, des dilutions en série doivent être effectuées avec de nouvelles charges de solvant. Le matériau usé retient la majeure partie du solvant.

Pour une charge de fleurs normale d'un extracteur statique de mille litres, la quantité varie entre 150 et 180 litres. Il est donc nécessaire de concentrer la solution en évaporant le solvant recyclé pour les autres lavages. La récupération du solvant est généralement de 94 à 96 % de la rétention.

La charge d'extraction est désolvatée à la vapeur et peut ensuite être utilisée sur le terrain.

Extraction des huiles essentielles d'écorce :

Le premier processus d'extraction consiste à presser l'écorce de l'agrume et à rompre les tissus contenant les huiles essentielles en frottant les tissus contenant les huiles essentielles sur le récipient recouvert de pointes métalliques.

Puis s'est développé le procédé dit « à l'éponge » : l'écorce était pressée à plusieurs reprises sur un ensemble d'éponges naturelles fixées sur un pot en terre cuite. La pression s'accompagne du mouvement de rotation de la main. Recueillir le mélange extrudé en pressant l'éponge.

Enfin, par une simple décantation, l'huile essentielle est séparée de la phase aqueuse, qui contient également des débris issus de la déchirure des tissus de l'écorce.

Extrait de fruits entiers :

Avant pressurage, les fruits passent dans une machine qui les trie selon leur taille.

Cette opération est nécessaire pour améliorer la fonctionnalité de l'extracteur, pour obtenir des rendements plus élevés et des huiles essentielles de meilleure qualité.

Les agrumes sont divisés en trois parties de base :

  • l'huile essentielle,
  • le jus et
  • le zeste.

Il existe trois méthodes de base pour extraire les huiles essentielles d'agrumes à partir de fruits entiers, les deux premières étant les plus utilisées :

  • Un système de séparation des huiles essentielles et des jus en une seule opération,
  • Extraire les huiles essentielles du fruit entier avant d'en extraire le jus,
  • L'extraction du jus précède l'extraction des huiles essentielles

Solvant

L'ingéniosité de la technologie repose sur le solvant utilisé : il s'agit du CO2 en phase supercritique.

A l'état supercritique, le CO2 n'est ni liquide ni gazeux, ce qui lui confère un excellent pouvoir d'extraction, réglable à volonté en ajustant la température de traitement.

Les fluides supercritiques comme le CO2 sont de bons solvants à l'état supercritique et de mauvais solvants à l'état gazeux. Les avantages de ce procédé sont les suivants :

  • Le CO2 est complètement inerte chimiquement, naturel, non toxique et peu coûteux,
  • une basse température est utilisée pour sa mise en œuvre,
  • En fin de cycle, la séparation entre le solvant d'extraction et le soluté permet d'obtenir facilement l'extrait, qui peut être récupéré quasiment en totalité et à moindre coût,
  • Coûts d'exploitation réduits à l'échelle pilote ou laboratoire.

L'extraction du dioxyde de carbone supercritique est une technique intéressante qui apporte un nouveau sens de l'odorat. Cependant, son installation industrielle reste coûteuse et les équipements sont encore invasifs.

Coût pour l’environnement

le processus de distillation de la vapeur d'eau mélangé à un fruit, une feuille ou une écorce à un coût.

En effet, le processus de création des huiles essentielles est très coûteux en énergie et a un impact carbone fort car il nécessite de chauffer de nombreux matériaux et il y a donc beaucoup de perte.

Par exemple, il faudrait l'écorce de 2000 oranges douces pour pouvoir faire 1kg d'huile essentielle et jusqu'à un champ entier de pétales de roses pour créer un 1kg d'huile essentielle de rose de Damas.

Cela fait qu’il est conseillé de réduire sa consommation d’huiles essentielles au minimum et de ne l'utiliser que pour des traitements thérapeutiques comme l'aromathérapie ou les huiles de massage comme le massage thaï.

D’autre part, le danger pour l'environnement n’est pas le seul existant et nous avons deux articles l’un sur les dangers des huiles essentielles en général et l’autre sur les dangers de leur utilisation dans une lessive.

Voir l'article sur les dangers en généralVoir l'article sur les dangers dans la lessive

Ne ratez rien

Pour accéder à l’article, inscrivez-vous!

Accédez au contenu de cet article, aux nouveaux articles et à des promotions exclusives que nous trouvons pour vous.


Ce site n'est pas un site médical

Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

LIENS

Rejoignez la Newsletter

Pour recevoir notre livret Comment se former en aromathérapie dans le Limousin directement dans votre boite email.

Aucun spam ne vous sera envoyé et vous pourrez vous desinscrire

A propos

Copyright 2021 | Médecine douce du 19